Source : Le Parisien – 27 juin 2018

Century 21 a annoncé le lancement d’un nouveau type de bail visant à encadrer la sous-location, en partenariat avec Airbnb. Grâce à ce nouveau dispositif, intitulé le bail Airbnb, désormais en cas de sous-location via la plateforme propriétaires et locataires pourront partager les gains. 

70% du montant perçu ira aux locataires tandis que le propriétaire récupéra quant à lui 23%. Les 7% restants étant donc pour l’agence immobilière qui jouera le rôle d’intermédiaire de confiance dans la transaction. Avec ce nouveau dispositif Century21 se positionne afin de récupérer une partie du portefeuille de client d’Airbnb, tous ceux qui pratiquaient la sous-location illégalement. Ici le réseau et la plateforme de location courte durée ont imaginés un système gagnant-gagnant ou toutes les parties en ont pour leur argent. Du côté d’Airbnb ce type de dispositif permet de montrer patte blanche, face à des gouvernements qui ont de plus en plus tendance à s’attaquer à la plateforme de location courte durée. Pour l’instant la solution va être testée sur la commune de Paris, la plateforme avait déjà passé un accord avec la mairie pour accroître la surveillance des locations courte-durée sur la capitale française. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *